PATRIOTE - American Pale ale

Alcool : 5,6%

100% pur Malt

Amertume : 42 IBU

Couleur : 13,3 EBC

 

Voici la cadette de la brasserie GLORIA. La PATRIOTE rentre dans la catégorie des American Pale Ale (APA). Les caractéristiques de ce style de bière sont : Une amertume bien présente mais plus douce que pour une Indian Pale Ale (IPA). Un profil aromatique assez fort et centré sur le fruit mais avec un taux d’alcool raisonnable ne dépassant jamais les 6% ABV

Le malt Pale Ale associé au malt Munich light va donner cette couleur brune orangée moyennement foncée à cette bière bien équilibrée ainsi qu’une mousse blanche à blanc cassé. Ces céréales là vont donner une bonne rondeur en bouche avec du corps caractéristique des APA.

C’est avec l’amertume que cette PATRIOTE va se faire remarquer. Une attaque plutôt douce, une puissance maitrisée, une longueur assumée et agréable emblématique du houblon américain Citra. Mais l'équilibre avec la puissance de l'arôme de mangue et d'agrume va atténuer la perception d'amertume pour obtenir un ensemble harmonieux et très rafraîchissant.

El Dorado, c’est le nom de cette nouvelle variété de houblon américain qui va donner tout le profil aromatique à cette bière. On est concrètement sur du fruit tropical (mangue, passion), voir des notes d'agrume (clémentine). Avec une technique d’houblonnage à cru (dry hopping), l’extraction et la conservation des huiles essentielles de cette plante sont au mieux restituées pour apporter généreusement du fruité et un équilibre avec l’amertume et les céréales.

Une bière rafraichissante, houblonné, fruité, avec suffisamment de corps pour qu’elle soit bien équilibrée et avec une identité propre pour ne pas passer inaperçu.

 


 

Bière brune orangée aux reflets roux signe caractéristique de l’utilisation de malt spéciaux. Une mousse généreuse blanc cassé.

 

Dominante fruitée et plus particulièrement les fruits tropicaux avec une légère perception d'agrume. Cette explosion de fruit en nez laisse imaginer un rafraichissement assuré.

 

Une amertume bien présente mais agréable vite suivit de saveurs tropicales avec une dominante sur la mangue et fruit de la passion. Viennent ensuite de légères notes d'agrumes (clémentine).  Bien équilibré et une forte sensation de fraicheur.

 

À l'apéritif, cette bière s'accorde à merveille avec des fromages de caractère, tels une tome de brebis ou un bleu. En plat, elle accompagnera de belles pièces de viande simplement assaisonnées.

Servit bien frais entre 5°C et 8°C laissez bien mousser afin de laisser échapper le surplus de CO2 


Derrière l'étendard de la GLORIA PATRIOTE, se cache les traits de Circinellu une figure de la resistance Corse. De son vrai nom Dumenicu Leca, il est un enfant de Guagnu (Corse du Sud).

A près des études à Rome et loin des siens, il regagne sa pierre et devient le curé de son village. Aumônier de Pasquale Paoli, cet homme de conviction s'engage a prendre les armes à ses côtés. Après la défaite de la bataille de Ponte Novu, les troupes françaises s'apprêtent à investir son village.Guidé par sa ferveur, Circinellu retourne dans sa paroisse pour rassurer et rassembler les habitants. Mais la repression s'intensifie contre lui. Pour protéger les siennes  éviter un massacre, le curé prend le maquis.
Dumenicu Leca sera retrouvé mort en 1771 dans une grotte d'Ania (Fiumorbu) un crucifix dans une main et une arme dans l'autre. C'est à travers son engagement patriotique que Circinellu est entré dans la memoire des Corses.

 

"Je prête serment de ne pas déposer les armes tant que la patrie sera occupé" 

Dumenicu LECA

 

Après des études à Gênes et à Rome, il revint comme curé dans son village natal. Partisan de Pascal Paoli et de l’indépendance de la Corse, il prit les armes contre l’armée française et rejoignit les troupes du «Babbu di a patria» avec soixante Guagnais
Après des études à Gênes et à Rome, il revint comme curé dans son village natal. Partisan de Pascal Paoli et de l’indépendance de la Corse, il prit les armes contre l’armée française et rejoignit les troupes du «Babbu di a patria» avec soixante Guagnais
PAOLI est à droite et écoute les renseignements fournis par un homme armé qui montre le pont où se déroule la bataille du 8 mai 1769 contre les Français. Circinellu est le personnage du trio qui est placé le plus à droite, entre Guelfucci et Paoli
PAOLI est à droite et écoute les renseignements fournis par un homme armé qui montre le pont où se déroule la bataille du 8 mai 1769 contre les Français. Circinellu est le personnage du trio qui est placé le plus à droite, entre Guelfucci et Paoli
Circinellu est retrouvé mort en 1771 dans une grotte au-dessus du village d'Ania, un crucifix dans une main, une arme dans l'autre. A Grotta di Circinellu est le symbole du patriotisme du clergé insulaire durant les guerres d'indépendance de la Corse
Circinellu est retrouvé mort en 1771 dans une grotte au-dessus du village d'Ania, un crucifix dans une main, une arme dans l'autre. A Grotta di Circinellu est le symbole du patriotisme du clergé insulaire durant les guerres d'indépendance de la Corse