La brasserie Gloria est née en 2019 à Calvi (Haute-Corse)

 

La brasserie Gloria c'est qui ? c'est quoi ?

Créée en 2019 à Calvi en Balagne, c'est une nouvelle marque de bière Corse !

Vous vous apercevrez en la dégustant, que c'est une bière aux influences du Nouveau Monde avec une mise en avant des houblons et de l'arôme. Dépoussiérer le milieu de la bière et arpenter de nouveaux chemins pour faire découvrir autre chose sont un peu les fils rouges de la brasserie calvaise.

 

Les motivations qui m’ont poussées à porter ce projet de création sont avant tout un intérêt tout particulier pour le milieu brassicole mais également pour l'intérêt que je porte au procédé de fabrication. Le fait de pouvoir faire varier les goûts, les couleurs, l'aspect simplement à l'aide de 4 ingredients est un travail passionnant, technique et de patience.

Une attention toute particulière est faite au houblon. Cette plante, aux variétés diverses, à une une palette aromatique importante. Notre travail va être de le travailler et de réaliser des associations pour nous offrir un choix de saveurs infini.

La brasserie travail déjà sur 3 nouvelles bières qui vont mettre en avant des fruits Corses oubliés ou plus utilisé. Toujours dans des styles de bières actuelles mais un avec une mise en avant de notre terroir insulaire. De pouvoir mêler authenticité et modernité c'est avant tout une satisfaction personnelle.

 

Associé au partage et à la convivialité la bière est un produit qui nécessite de l'attention. Tant au départ dans son process de fabrication, qu'au moment de la  fermentation et de maturation mais au aussi à l'autre bout de la chaîne. Examiner les habitudes de consommation pour se rapprocher des attentes des consommateurs et ainsi suivre les tendances et les désirs. Les consommateurs de bière sont maintenant de plus en plus attirés vers des produits qui vont leur faire découvrir de nouvelles saveurs. Les bière "plate", sans saveur souvent dû a des procédés industriels font place à des bière artisanale (craft beer) qui mettent un point d'honneur aux saveurs et à la nouveauté.

 

En Corse, pourtant plus terre viticole que brassicole, la consommation et l’intéressement à cette boisson sont depuis ces dernières années devenus significatifs. Au même titre que les grandes cuvée chez les vignerons, la brasserie Gloria va chercher la complexité, de nouvelles saveurs, pour mettre avant tout le gout, la découverte et le plaisir en avant.

 

Figure allégorique de la Corse (travail du peintre Raphaël) dans une salle du Vatican. (16eme siècle) L'inscription "Cyrniorum fortia bello pectora"  signifie "Les Corses aux coeurs intrepides pour le combat"
Figure allégorique de la Corse (travail du peintre Raphaël) dans une salle du Vatican. (16eme siècle) L'inscription "Cyrniorum fortia bello pectora" signifie "Les Corses aux coeurs intrepides pour le combat"

Le logo de la Brasserie Gloria est la reproduction stylisée de la figure allégorique de la Corse. nous voulions un dessin, une image, un symbole qui représenterai de manière générale la Corse et les Corse. 

Cette allégorie en est le symbole parfait car elle est la représentation (de l'époque) de la Corse au travers d'un seul dessin, d'une allégorie. Plusieurs symboles sont présents et caractérisent le passé du peuple Corse. 

Fidélité, courage, abondance, chasseur, force, autant de traits de caractères, d'adjectifs qui sont encore aujourd'hui associé à notre île et son peuple.

 

Dès son avènement au trône pontifical le 24 Avril 1585, Sixte-Quint de son nom Felice Peretti confia aux plus habiles artistes le soin d'achever les décorations du Vatican, que la mort prématurée de Raphaël avait laissées incomplète.

Dans la chambre de Constantin (une des salles de ce monument), au-dessus de la fameuse bataille de Constantin contre Maxence, au pont Milvius, on voit, entre autres peintures à fresque, la personnification de la Corse. C'est une femme robuste, au regard vif et intelligent, fièrement assise sur un rocher et baignant ses pieds dans la mer. Une main est armée d'une lance, de l'autre main elle s'appuie sur une épée.

Sur sa tête, surmontée d'une tour, s'ajuste la peau d'un lion. Autour d'elle folâtrent des Génies, dont l'un, monté sur un mouflon, symbole d'une chasse spéciale à la Corse, soutient une corne d'abondance garnie de pampres et de raisins ; un autre a sur le dos une corne de même nature remplie de divers fruits. Enfin un troisième reçoit les caresses d'un chien, emblème de la fidélité. En haut de cette fresque on lit cet exergue : Cyrniorum fortia bello pectora. Les Corses au cœur intrépide pour les combats.

Felice Peretti né le 13/12/1521 à Grottammare, dans la province d'Accolé Piceno - mort à Rome le 27 août 1590 , il devient le 227e pape de l'Église catholique le 24 avril 1585 sous le nom de Sixte V
Felice Peretti né le 13/12/1521 à Grottammare, dans la province d'Accolé Piceno - mort à Rome le 27 août 1590 , il devient le 227e pape de l'Église catholique le 24 avril 1585 sous le nom de Sixte V
Il faut attendre la bataille navale de Lépante de 1571 pour voir l'armée pontificale prendre part à la campagne naval. Des équipages Corses montent les galères armées par l'Église. Un service régulier est créé. La Garde papale est organisée.
Il faut attendre la bataille navale de Lépante de 1571 pour voir l'armée pontificale prendre part à la campagne naval. Des équipages Corses montent les galères armées par l'Église. Un service régulier est créé. La Garde papale est organisée.
Raphaël, nom francisé de Raffaella Sanzio. Au Vatican, Raphaël est chargé de la décoration des salles du palais de Jules II, dites Chambres de Raphaël. Il laissera des travaux inachevé en 1520 après son décès des suites d'une malaria.
Raphaël, nom francisé de Raffaella Sanzio. Au Vatican, Raphaël est chargé de la décoration des salles du palais de Jules II, dites Chambres de Raphaël. Il laissera des travaux inachevé en 1520 après son décès des suites d'une malaria.